Lettre à Monsieur Lalliot, porte-parole du ministère des Affaires Etrangères de France

De @RevolutionSyrie, le 8 octobre 2012

Monsieur LALLIOT,

Nous soutenons avec un très grand intérêt et beaucoup dʼenthousiasme la campagne mondiale pour lʼabolition universelle de la peine de mort. Lʼabolition de la peine de mort est une urgence absolue et mérite une mobilisation à la hauteur des principes et valeurs universels qui la motivent. Nous y adhérons tous et remercions les efforts colossaux que la France, avant-gardiste dans le sujet, y déploie. Cette campagne prouve quʼun élan de grande envergure (mondiale) est possible pour faire respecter les principes associés aux droits de lʼHomme.

Le peuple Syrien subit depuis plus de 19 mois une campagne dʼune autre nature, une campagne de terreur menée par un régime assoiffé de pouvoir et de sang, capable, nous lʼavons tous vu, de bombarder les civils et les villes pour garder le pouvoir avec ses alliés. Alliés avec lesquels il partage les mêmes objectifs et méthodes.

Nous avons tous vu que lʼONU et plus particulièrement le Conseil de Sécurité nʼa pas su assumer ses responsabilités dans la protection des civils Syriens. La Syrie fait partie de lʼONU, cʼest le peuple Syrien qui a droit, selon la charte de lʼONU, à la protection, pas le régime comme cela se passe depuis mars 2011.

Monsieur LALLIOT, la France est un grand pays, son nom et son Histoire sont souvent associés, pour de très nombreux peuples dans le monde, aux droits de lʼHomme, cʼest pour cela que beaucoup attendent de la France bien plus pour abréger la souffrance du peuple Syrien. Vous le savez, le peuple Syrien lutte pour sa Liberté et pour sa Dignité. Ce sont des aspirations légitimes, la France doit lʼaider pour y arriver puisquʼelle a toujours défendu ces valeurs pour son peuple et pour les autres également.

Beaucoup se mobilisent pour la Syrie mais il leur manque un soutien comme celui que vous apportez à lʼabolition de la peine de mort. Ne pourriez-vous pas engager vos efforts, également, dans ce sens ?

Des intellectuels Syriens avec des citoyens de toutes nationalités, des gens qui croient aux valeurs universelles, ont travaillé dʼarrache-pied sur le projet : “Donnez le prix Nobel de la paix au peuple syrien”.

Pour certains, ce projet ne sert à rien car seul le Conseil de Sécurité est capable de “débloquer” la situation. Le Conseil de Sécurité, je le rappelle, reste à ce jour pris en otage par certains de ses membres et ne fait dans ces conditions que prolonger le drame que vit le peuple Syrien.

Mais, pour dʼautres, et ils sont très nombreux, ce projet est très fort en symboles car, comme vous le savez, le régime syrien et ses alliés font tout pour transformer la Révolution populaire en Syrie en conflit régional menaçant ainsi la paix dans la région et par la suite dans le monde, le projet du “prix Nobel de la paix au peuple syrien” va rappeler à TOUS que la Révolution du peuple Syrien se voulait pacifique et quʼelle a été entraînée malgré elle dans la voie d’un affrontement armé.

On rappelle que pendant les sept premiers mois de cette Révolution, il nʼy avait aucune opposition armée au régime et cela malgré les milliers de civils déjà tombés sous les tirs des milices de ce dernier parce quʼils manifestaient, pourtant pacifiquement, juste pour la Liberté et la Dignité.

Monsieur LALLIOT, tendez la main à ceux qui luttent pour les valeurs auxquelles vous êtes déjà engagés. Soutenez le peuple Syrien en apportant votre aide à cette démarche symbolique du “prix Nobel de la paix au peuple Syrien”.

La Révolution du peuple Syrien était et est pacifique, on doit lʼaider pour quʼelle le reste. Elle a eu lieu pour bâtir une nouvelle Syrie, libre, démocratique, pluraliste et fraternelle. Le peuple Syrien, avec son courage et ses sacrifices a montré quʼil mérite un élan de solidarité à lʼinstar de celui déployé pour la campagne mondiale pour lʼabolition universelle de la peine de mort.

Merci.

 

Posted in Uncategorized